Le groupe fait "une pause dans son programme d'avion d'affaires Learjet 85" en raison d'une demande faible et "persistante depuis le ralentissement économique".

Bombardier avait déjà annoncé la réduction de 1.700 emplois en décembre 2013 puis 1.800 l'été dernier.

Le groupe fait "une pause dans son programme d'avion d'affaires Learjet 85" en raison d'une demande faible et "persistante depuis le ralentissement économique". Bombardier avait déjà annoncé la réduction de 1.700 emplois en décembre 2013 puis 1.800 l'été dernier.