Un marché en pleine croissance

D'après Ignace Coudron - le gérant de Vanomobil, qui possède des établissements à Wevelgem, Tremelo et Hoogstraten -, le marché belge du motor-home progresse d'environ 10 % par an. Et d'après la Febiac, le nombre d'immatriculations de camping-cars et de fourgons aménagés a augmenté de 52,6 % entre 2010 et 2016. Ignace Coudron s'attend cependant à une légère baisse de régime en 2017. " C'est logique, après une croissance aussi soutenue ", reconnaît-il. Au premier trimestre de cette année, 1.162 motor-homes ont été immatriculés, soit une augmentation de 7,8 %. Cette évolution positive est un phénomène européen : l'Allemagne représente le marché le plus important et le plus dynamique. De janvier à mars 2017, 25.881 motor-homes ont été immatriculés en Europe, ce qui correspond à une hausse de 8,1 %.
...

D'après Ignace Coudron - le gérant de Vanomobil, qui possède des établissements à Wevelgem, Tremelo et Hoogstraten -, le marché belge du motor-home progresse d'environ 10 % par an. Et d'après la Febiac, le nombre d'immatriculations de camping-cars et de fourgons aménagés a augmenté de 52,6 % entre 2010 et 2016. Ignace Coudron s'attend cependant à une légère baisse de régime en 2017. " C'est logique, après une croissance aussi soutenue ", reconnaît-il. Au premier trimestre de cette année, 1.162 motor-homes ont été immatriculés, soit une augmentation de 7,8 %. Cette évolution positive est un phénomène européen : l'Allemagne représente le marché le plus important et le plus dynamique. De janvier à mars 2017, 25.881 motor-homes ont été immatriculés en Europe, ce qui correspond à une hausse de 8,1 %.Vanomobil et Dicar vendent et louent des fourgons aménagés. Dicar en vend plus de 1.000 chaque année et en propose 30 à la location. Vanomobil écoule 600 nouveaux motor-homes par an et 150 sur le marché de deuxième main. L'entreprise propose 100 véhicules à la location et trouve 1.000 preneurs par an. " La location oxygène le marché. Nous trouvons beaucoup de nouveaux clients par cette voie. Les gens ne connaissent pas ce type de véhicule et veulent le tester en le louant ", explique Ignace Coudron.Ignace Coudron estime que le principal groupe d'acheteurs est formé par les personnes âgées de 45 à 65 ans. D'après Louis Van Eyck, il s'agit essentiellement des plus de 55 ans, surtout parmi les acheteurs de petits motor-homes. " Ce sont des gens à la retraite, qui ont plus de temps mais aussi les moyens d'acquérir un camper van. " En revanche, les loueurs sont plus jeunes. D'après Ignace Coudron, ils ont au moins 25 ans, tandis que Louis Van Eyck les voit plutôt âgés de 30 à 55 ans. Les acheteurs sont principalement des couples, alors que les loueurs sont surtout des familles qui prennent des motor-homes pour six personnes.Ce sont surtout les deux extrêmes, le camper van compact jusqu'à 6 m et le grand motor-home luxueux jusqu'à 7,6 m, qui prospèrent. Le segment intermédiaire se porte moins bien. Les camper vans sont des minibus de marque VW avec toit escamotable et des fourgonnettes de type Fiat Ducato, Citroën Jumper et Peugeot Boxer avec porte latérale coulissante. Une couchette, des sanitaires, un meuble de cuisine et un coin repas sont intégrés à la carrosserie. Si les vans aménagés ne représentaient que 10 % du marché il y a un peu plus de cinq ans, leur part a grimpé à 30 % l'année dernière. " Le camper van est un rien plus petit, plus facile à manier en ville et un peu plus anonyme que les grands motor-homes blancs ", précise Louis Van Eyck, responsable du marketing chez Dicar (Geel), le leader du marché.Celui qui souhaite acheter un motor-home devra tenir compte d'un délai de livraison de six à huit mois. Le châssis provient d'un fabriquant automobile ; la partie " camping " est ensuite montée dessus ou dedans. La plupart des véhicules sont immatriculés au premier semestre de l'année : en 2016, ils représentaient 67 % du total annuel. Mobicar, le salon du motor-home et de la caravane, a lieu chaque année en octobre au Heysel. De nombreuses commandes y sont passées. Elles seront livrées d'avril à juin, juste avant les grandes vacances. Les entreprises telles que Dicar et Vanomobil espèrent abréger les délais de livraison en achetant des lots de production des modèles les plus prisés.D'après les données de la Febiac, McLouis était la principale marque de camper van avec 382 immatriculations en 2017, suivie par Chausson (255) et Benimar (230). Le nombre le plus important (491) est classé dans la catégorie " inconnue ". Une centaine de marques figurent sur la liste de la Febiac. Fiat est le plus gros fournisseur de fourgons aménagés et de châssis de motor-homes. Il propose aussi un programme spécial d'assistance européenne pour les campeurs utilisant un châssis de la marque italienne. Par Ad van Poppel.