Laurence Bovy a été jugée "bonne" candidate, tandis que Luc Lallemand était jugé "excellent" et Olivier Lagneau qualifié de "très bon".

Le jury chargé de reprendre les conclusions du cabinet a cependant bouleversé le classement établi et placé Mme Bovy en tête.

Yvan Mayeur (PS), président de Vivaqua, défend le choix "indépendant" du jury. "Ce n'est pas une nomination politique, mais une nomination sur la base de la compétence", fait-il valoir. Laurence Bovy a longtemps été directrice de cabinet de Laurette Onkelinx (PS) quand celle-ci était vice-Première ministre.

En interne, certains se demandent cependant à quoi sert de débourser 50.000 euros pour s'offrir les services d'Egon Zehnder et ne pas tenir compte de ses conclusions.

Laurence Bovy a été jugée "bonne" candidate, tandis que Luc Lallemand était jugé "excellent" et Olivier Lagneau qualifié de "très bon". Le jury chargé de reprendre les conclusions du cabinet a cependant bouleversé le classement établi et placé Mme Bovy en tête. Yvan Mayeur (PS), président de Vivaqua, défend le choix "indépendant" du jury. "Ce n'est pas une nomination politique, mais une nomination sur la base de la compétence", fait-il valoir. Laurence Bovy a longtemps été directrice de cabinet de Laurette Onkelinx (PS) quand celle-ci était vice-Première ministre. En interne, certains se demandent cependant à quoi sert de débourser 50.000 euros pour s'offrir les services d'Egon Zehnder et ne pas tenir compte de ses conclusions.