L'entreprise liégeoise a récemment mandaté des consultants pour réaliser l'opération. Le processus n'en est qu'à ses débuts mais l'opération concernerait quelques dizaines de millions d'euros.

Bruno Vanderschueren, le co-fondateur de Lampiris, confirme que le processus est bien lancé. "Nous n'avons pas besoin de moyens supplémentaires pour développer notre portefeuille actuel de clients. Nous pouvons financer, de façon autonome, notre croissance sur cette base-là. Par contre, nous voulons nous préparer aux opportunités qui pourraient se présenter sur notre marché."

Bruno Vanderschueren n'évoque pas précisément ce que Lampiris envisage comme acquisition. L'entreprise veut garder son indépendance et se lier à un acteur présent sur le marché énergétique.

Lampiris totalisait 528.000 raccordements mi-2012, après une croissance de 45 pc sur ce plan en 2011.

Trends.be, avec Belga

L'entreprise liégeoise a récemment mandaté des consultants pour réaliser l'opération. Le processus n'en est qu'à ses débuts mais l'opération concernerait quelques dizaines de millions d'euros.Bruno Vanderschueren, le co-fondateur de Lampiris, confirme que le processus est bien lancé. "Nous n'avons pas besoin de moyens supplémentaires pour développer notre portefeuille actuel de clients. Nous pouvons financer, de façon autonome, notre croissance sur cette base-là. Par contre, nous voulons nous préparer aux opportunités qui pourraient se présenter sur notre marché."Bruno Vanderschueren n'évoque pas précisément ce que Lampiris envisage comme acquisition. L'entreprise veut garder son indépendance et se lier à un acteur présent sur le marché énergétique.Lampiris totalisait 528.000 raccordements mi-2012, après une croissance de 45 pc sur ce plan en 2011.Trends.be, avec Belga