Cette année 2014, qualifiée de "bon cru", ressort comme la meilleure année depuis 2008 (122 dossiers) au niveau du nombre de dossiers conclus et comme la meilleure année depuis 2011 (2.393 emplois) en terme d'emplois.

Les secteurs qui ont attiré le plus d'investissements étrangers en 2014 sont les services et logistique (722 emplois), l'aéronautique (255), la chimie (200), les sciences du vivant (140) et le développement durable (80 emplois).

La France reste le premier investisseur étranger en Wallonie (541 emplois), devant le Royaume-Uni (215), l'Allemagne (128), l'Irlande (100) et les Etats-Unis (87 emplois).

Entre 2000 et 2014, la Wallonie a capté 1.252 dossiers d'investissements étrangers pour un total de 25.970 emplois directs annoncés par les entreprises et plus de 10,6 milliards d'euros investis.

Cette année 2014, qualifiée de "bon cru", ressort comme la meilleure année depuis 2008 (122 dossiers) au niveau du nombre de dossiers conclus et comme la meilleure année depuis 2011 (2.393 emplois) en terme d'emplois.Les secteurs qui ont attiré le plus d'investissements étrangers en 2014 sont les services et logistique (722 emplois), l'aéronautique (255), la chimie (200), les sciences du vivant (140) et le développement durable (80 emplois).La France reste le premier investisseur étranger en Wallonie (541 emplois), devant le Royaume-Uni (215), l'Allemagne (128), l'Irlande (100) et les Etats-Unis (87 emplois).Entre 2000 et 2014, la Wallonie a capté 1.252 dossiers d'investissements étrangers pour un total de 25.970 emplois directs annoncés par les entreprises et plus de 10,6 milliards d'euros investis.