Constituée en 2001 au sein de l'université néo-louvaniste, l'entreprise n'a jamais réussi à concrétiser pleinement les espoirs placés en elle, malgré la réalisation de projets intéressants comme l'installation d'une unité de cogénération aux Cliniques universitaires de Mont-Godinne. Selon L'Echo, les pertes de Xylowatt se sont accumulées (-2,5 millions d'euros en 2019 et -2,7 millions en 2018) et la dernière tentative de les éponger, par le truchement d'une augmentation de capital en 2019, n'aura pas suffi à arrêter l'hémorragie.

Constituée en 2001 au sein de l'université néo-louvaniste, l'entreprise n'a jamais réussi à concrétiser pleinement les espoirs placés en elle, malgré la réalisation de projets intéressants comme l'installation d'une unité de cogénération aux Cliniques universitaires de Mont-Godinne. Selon L'Echo, les pertes de Xylowatt se sont accumulées (-2,5 millions d'euros en 2019 et -2,7 millions en 2018) et la dernière tentative de les éponger, par le truchement d'une augmentation de capital en 2019, n'aura pas suffi à arrêter l'hémorragie.