Vingt gares flamandes, 16 gares wallonnes (Couvin, Ecaussinnes, Angleur, Mont-Saint-Guibert, Herstal, Theux, Neufchâteau, etc) et 2 gares bruxelloises (Schaerbeek et Uccle-Calvoet) sont concernées par ces fermetures de guichets.

La SNCB les a choisies "sur base du nombre de transactions enregistrées par jour au guichet", soit le nombre de billets vendus, selon le journal. Dans ces 38 gares, le nombre de transactions est inférieur à 100 par jour.

Les guichets ne seront fermés que lorsque les gares auront été équipées de distributeurs automatiques de billets. La salle d'attente restera par ailleurs accessible au public. Une concertation sociale devra aussi être lancée pour trouver une solution pour les guichetiers concernés.

Het Nieuwsblad publie par ailleurs vendredi les chiffres de ponctualité pour les mois d'avril et mai, qui restent sous le niveau de l'année 2010, considérée comme catastrophique dans ce domaine.

LeVif.be, avec Belga

Vingt gares flamandes, 16 gares wallonnes (Couvin, Ecaussinnes, Angleur, Mont-Saint-Guibert, Herstal, Theux, Neufchâteau, etc) et 2 gares bruxelloises (Schaerbeek et Uccle-Calvoet) sont concernées par ces fermetures de guichets. La SNCB les a choisies "sur base du nombre de transactions enregistrées par jour au guichet", soit le nombre de billets vendus, selon le journal. Dans ces 38 gares, le nombre de transactions est inférieur à 100 par jour.Les guichets ne seront fermés que lorsque les gares auront été équipées de distributeurs automatiques de billets. La salle d'attente restera par ailleurs accessible au public. Une concertation sociale devra aussi être lancée pour trouver une solution pour les guichetiers concernés.Het Nieuwsblad publie par ailleurs vendredi les chiffres de ponctualité pour les mois d'avril et mai, qui restent sous le niveau de l'année 2010, considérée comme catastrophique dans ce domaine.LeVif.be, avec Belga