L'entreprise augmente sa part de trafic depuis de nombreuses années : 177,6 millions de voyageurs en 2005; 187,5 millions en 2006; 196,6 millions en 2007; 206,2 millions en 2008; 210,1 millions en 2009; 215,1 millions en 2010 et 221,3 millions de navetteurs en 2011.

Ces statistiques démontrent que le transport ferroviaire continue de croître au fil des années, mais dans une proportion beaucoup plus réduite. La progression annuelle, qui était d'environ 5% entre 2005 et 2008, est tombée à environ 2% après 2008 pour chuter à environ 1% en 2012 par rapport à 2011 . C'est la raison pour laquelle, dans l'élaboration du plan pluriannuel d'investissement 2013-2025, les dirigeants de l'entreprise ferroviaire ont misé sur un taux de croissance annuel moyen de 2,05%. Ils espèrent ainsi que le budget d'environ 26 milliards d'euros qui sera consacré au plan leur permettra de réaliser les achats nécessaires de matériel roulant pour contenir la hausse du trafic.

En ce qui concerne les tarifs, une étude réalisée au niveau européen indique que ceux de la SNCB figurent parmi les plus bas du continent.

L'entreprise augmente sa part de trafic depuis de nombreuses années : 177,6 millions de voyageurs en 2005; 187,5 millions en 2006; 196,6 millions en 2007; 206,2 millions en 2008; 210,1 millions en 2009; 215,1 millions en 2010 et 221,3 millions de navetteurs en 2011. Ces statistiques démontrent que le transport ferroviaire continue de croître au fil des années, mais dans une proportion beaucoup plus réduite. La progression annuelle, qui était d'environ 5% entre 2005 et 2008, est tombée à environ 2% après 2008 pour chuter à environ 1% en 2012 par rapport à 2011 . C'est la raison pour laquelle, dans l'élaboration du plan pluriannuel d'investissement 2013-2025, les dirigeants de l'entreprise ferroviaire ont misé sur un taux de croissance annuel moyen de 2,05%. Ils espèrent ainsi que le budget d'environ 26 milliards d'euros qui sera consacré au plan leur permettra de réaliser les achats nécessaires de matériel roulant pour contenir la hausse du trafic. En ce qui concerne les tarifs, une étude réalisée au niveau européen indique que ceux de la SNCB figurent parmi les plus bas du continent.