"En réponse à l'interdiction par les Etats européens des vols d'avions civils exploités par des transporteurs aériens russes et/ou enregistrés en Russie, une restriction des vols des transporteurs aériens de 36 États a été introduite", a annoncé l'agence russe de transport aérien Rosaviatsia dans un communiqué.

Parmi les Etats concernés figurent tous les pays de l'Union européenne, le Royaume-Uni ou encore le Canada.

Selon Rosaviatsia, les vols des compagnies aériennes de ces pays peuvent toujours être effectués à condition d'obtenir un "permis spécial" délivré par les autorités russes.

Dimanche, l'Union européenne et d'autres pays, dont le Canada, ont annoncé fermer l'ensemble de leur espace aérien à tous les avions russes.

"En réponse à l'interdiction par les Etats européens des vols d'avions civils exploités par des transporteurs aériens russes et/ou enregistrés en Russie, une restriction des vols des transporteurs aériens de 36 États a été introduite", a annoncé l'agence russe de transport aérien Rosaviatsia dans un communiqué.Parmi les Etats concernés figurent tous les pays de l'Union européenne, le Royaume-Uni ou encore le Canada.Selon Rosaviatsia, les vols des compagnies aériennes de ces pays peuvent toujours être effectués à condition d'obtenir un "permis spécial" délivré par les autorités russes.Dimanche, l'Union européenne et d'autres pays, dont le Canada, ont annoncé fermer l'ensemble de leur espace aérien à tous les avions russes.