Le nombre d'offres d'emploi augmente progressivement depuis la fin du mois de novembre, lorsqu'on comptait 29% d'offres d'emploi en moins qu'en février 2020. "Fin avril, le nombre d'offres d'emploi n'était 'que' de 17,5% inférieur à celui d'avant" la pandémie, indique Indeed. Après la première semaine de mai, la différence s'est encore atténuée pour atteindre 15,4 %, poursuit-il. Mais, "malgré un redressement qui semble s'amorcer, la Belgique reste toujours en queue de peloton européen".

Le nombre d'offres d'emploi augmente progressivement depuis la fin du mois de novembre, lorsqu'on comptait 29% d'offres d'emploi en moins qu'en février 2020. "Fin avril, le nombre d'offres d'emploi n'était 'que' de 17,5% inférieur à celui d'avant" la pandémie, indique Indeed. Après la première semaine de mai, la différence s'est encore atténuée pour atteindre 15,4 %, poursuit-il. Mais, "malgré un redressement qui semble s'amorcer, la Belgique reste toujours en queue de peloton européen".