D'autres revendications syndicales n'ont par contre pas été rencontrées, la direction s'opposant notamment au montant de l'intervention patronale dans les allocations de chômage.

"La Redoute Benelux souhaite trouver les meilleures solutions possibles dans l'intérêt de tous les collaborateurs concernés. Des avancées majeures ont été discutées ce mardi en gardant comme priorité de favoriser le retour à l'emploi. Vingt postes sont d'ores et déjà ouverts dans les enseignes du groupe Redcats", a commenté la directrice générale de La Redoute Benelux, Geneviève Vitré-Caron.

Les syndicats, eux, exigent 30 emplois directs "et non des promesses". Deux nouvelles rencontres sont prévues les 21 et 28 mars.

Trends.be, avec Belga

D'autres revendications syndicales n'ont par contre pas été rencontrées, la direction s'opposant notamment au montant de l'intervention patronale dans les allocations de chômage."La Redoute Benelux souhaite trouver les meilleures solutions possibles dans l'intérêt de tous les collaborateurs concernés. Des avancées majeures ont été discutées ce mardi en gardant comme priorité de favoriser le retour à l'emploi. Vingt postes sont d'ores et déjà ouverts dans les enseignes du groupe Redcats", a commenté la directrice générale de La Redoute Benelux, Geneviève Vitré-Caron. Les syndicats, eux, exigent 30 emplois directs "et non des promesses". Deux nouvelles rencontres sont prévues les 21 et 28 mars. Trends.be, avec Belga