Le nouveau produit émet 40% de CO2 de moins qui les traverses classiques en béton de ciment et il est totalement recyclable. Le béton de soufre permet, par ailleurs, de valoriser le soufre qui est un déchet de l'industrie pétrolière.

Infrabel a commandé 200.000 traverses et devient ainsi le premier gestionnaire d'infrastructure ferroviaire d'Europe à rendre ses traverses plus écologiques. Selon De Bonte, une commande de 5.000 traverses de soufre a été réalisée pour les chemins de fer néerlandais et des négociations sont en cours avec la SNCF.

La nouvelle production devrait permettre l'engagement de 30 travailleurs supplémentaires chez De Bonte à Baudour qui emploie actuellement 15 collaborateurs. Le rythme actuel de production est de 400 traverses "vertes" par jour. L'ambition de l'entreprise baudouroise est de tripler sa production à court terme. De Bonte souhaite commercialiser à terme le béton de soufre et ses applications dans le monde entier.

Le nouveau produit émet 40% de CO2 de moins qui les traverses classiques en béton de ciment et il est totalement recyclable. Le béton de soufre permet, par ailleurs, de valoriser le soufre qui est un déchet de l'industrie pétrolière.Infrabel a commandé 200.000 traverses et devient ainsi le premier gestionnaire d'infrastructure ferroviaire d'Europe à rendre ses traverses plus écologiques. Selon De Bonte, une commande de 5.000 traverses de soufre a été réalisée pour les chemins de fer néerlandais et des négociations sont en cours avec la SNCF. La nouvelle production devrait permettre l'engagement de 30 travailleurs supplémentaires chez De Bonte à Baudour qui emploie actuellement 15 collaborateurs. Le rythme actuel de production est de 400 traverses "vertes" par jour. L'ambition de l'entreprise baudouroise est de tripler sa production à court terme. De Bonte souhaite commercialiser à terme le béton de soufre et ses applications dans le monde entier.