Ces 15 dernières années, la flotte de navires professionnels s'est réduite de près de moitié. En 2002, on trouvait encore 130 navires de pêches et ce nombre s'est réduit à 71. Trente-trois navires font partie du segment "grande flotte". Il s'agit de bateaux équipés d'un moteur d'au moins 221 kW spécialisés dans la pêche de soles et plie, deux espèces incontournables pour le marché flamand.

La flotte belge vieillit. Un navire a en moyenne 30 ans et cette flotte doit être modernisée.

Peu de jeunes sont attirés par le métier de pêcheurs. Un tiers des 382 pêcheurs reconnus a au moins 45 ans et beaucoup d'entre eux jettent l'éponge après 40 ans. Beaucoup de jeunes pêcheurs abandonnent après leurs premiers jours de pêche en raison du dur labeur. Par ailleurs, la longue formation au métier rebute beaucoup de candidats.