L'interdiction des promotions et des réductions dans les supermarchés avait été annoncée le 19 mars dernier pour éviter l'afflux massif de clients dans les grandes surfaces dans le cadre de la crise du coronavirus.

Entre-temps, les réductions et promotions ont été à nouveau autorisées, seulement pour ce qui est des actions qui avaient été décidées ou qui étaient en cours avant le 18 mars.

La ministre a précisé qu'elle avait déjà proposé au Conseil national de sécurité la semaine dernière de permettre aux supermarchés d'accorder des réductions, mais une décision sur ce sujet a été reportée à la session de vendredi à venir. "Permettre des réductions et des promotions doit faire partie de la relance des entreprises et de l'économie", a ajouté le ministre.

L'interdiction des promotions et des réductions dans les supermarchés avait été annoncée le 19 mars dernier pour éviter l'afflux massif de clients dans les grandes surfaces dans le cadre de la crise du coronavirus. Entre-temps, les réductions et promotions ont été à nouveau autorisées, seulement pour ce qui est des actions qui avaient été décidées ou qui étaient en cours avant le 18 mars. La ministre a précisé qu'elle avait déjà proposé au Conseil national de sécurité la semaine dernière de permettre aux supermarchés d'accorder des réductions, mais une décision sur ce sujet a été reportée à la session de vendredi à venir. "Permettre des réductions et des promotions doit faire partie de la relance des entreprises et de l'économie", a ajouté le ministre.