La fermeture de plus d'un tiers des filiales est le seul moyen de sauver l'entreprise, selon la direction de la chaîne. "Nous savons ce que cela signifie pour les employés, mais il n'y a pas d'alternative", assure-t-elle.

En raison des fermetures et des économies supplémentaires, au moins 5.000 des 28.000 emplois du groupe pourraient disparaître.

Début avril, Galeria Karstadt Kaufhof s'est tournée vers la justice pour demander une protection contre ses créanciers. La crise du coronavirus et la fermeture des magasins décrétée dans le cadre des mesures de confinement a frappé la chaîne de plein fouet, avec plus d'un demi-milliard de chiffre d'affaires perdu.

On ne sait pas encore si cette décision aura un impact pour les magasins belges (Galeria Inno). Le magazine spécialisé RetailDetail a récemment écrit qu'ils devraient être épargnés.

La fermeture de plus d'un tiers des filiales est le seul moyen de sauver l'entreprise, selon la direction de la chaîne. "Nous savons ce que cela signifie pour les employés, mais il n'y a pas d'alternative", assure-t-elle. En raison des fermetures et des économies supplémentaires, au moins 5.000 des 28.000 emplois du groupe pourraient disparaître. Début avril, Galeria Karstadt Kaufhof s'est tournée vers la justice pour demander une protection contre ses créanciers. La crise du coronavirus et la fermeture des magasins décrétée dans le cadre des mesures de confinement a frappé la chaîne de plein fouet, avec plus d'un demi-milliard de chiffre d'affaires perdu.On ne sait pas encore si cette décision aura un impact pour les magasins belges (Galeria Inno). Le magazine spécialisé RetailDetail a récemment écrit qu'ils devraient être épargnés.