Interrogée, la Loterie Nationale explique vouloir se rapprocher des joueurs. Les magasins en question devraient également servir pour le paiement discret des gains moyens, allant de 2.000 à 25.000 euros. "Le but n'est certainement pas de concurrencer les points de vente", assure une porte-parole. Des libraires questionnés par la Gazet van Antwerpen ont confié ne pas être au courant de ce projet et se sentir dupés.

"La Loterie Nationale a grandi grâce aux libraires", réagit ainsi Perstablo, une association regroupant plusieurs de ces commerçants de Flandre et de Bruxelles. D'après elle, les libraires représentent encore près de 80% du chiffre d'affaires de l'organisme.

Interrogée, la Loterie Nationale explique vouloir se rapprocher des joueurs. Les magasins en question devraient également servir pour le paiement discret des gains moyens, allant de 2.000 à 25.000 euros. "Le but n'est certainement pas de concurrencer les points de vente", assure une porte-parole. Des libraires questionnés par la Gazet van Antwerpen ont confié ne pas être au courant de ce projet et se sentir dupés. "La Loterie Nationale a grandi grâce aux libraires", réagit ainsi Perstablo, une association regroupant plusieurs de ces commerçants de Flandre et de Bruxelles. D'après elle, les libraires représentent encore près de 80% du chiffre d'affaires de l'organisme.