"Les chiffres reflètent, mieux que les mots, le besoin auquel nous avons répondu en lançant IZY", a expliqué Agnès Ogier, CEO de Thalys. "Sans lui, 60% de ses voyageurs n'auraient pas pris le train, dont la moitié n'auraient pas voyagé du tout et les autres auraient pris le car ou la voiture, avec un bilan carbone jusqu'à 8 fois plus élevé." Les trains IZY mettent 2h15 pour relier Bruxelles et Paris (contre 1h22 en Thalys).