Les ouvriers de l'entreprise pharmaceutique ont débrayé lundi matin, après qu'une proposition de la direction sur une augmentation des salaires avait été rejetée.

Une première réunion entre syndicats et direction n'avait rien donné lundi. Finalement après plusieurs heures de réunion mardi, un accord dont les détails seront présentés au personnel a été conclu.

Les ouvriers de l'entreprise pharmaceutique ont débrayé lundi matin, après qu'une proposition de la direction sur une augmentation des salaires avait été rejetée.Une première réunion entre syndicats et direction n'avait rien donné lundi. Finalement après plusieurs heures de réunion mardi, un accord dont les détails seront présentés au personnel a été conclu.