La FIFA a interdit aux capitaines d'équipes prenant part à la Coupe du monde au Qatar de porter ce brassard coloré, en faveur de l'inclusion et contre les discriminations. "'Le foot rassemble', voilà le message repris sur le brassard. Qui peut être opposé à cela?", s'interroge M. Parys.

"Poser un genou à terre et d'autres symboles contre la discrimination sont par contre autorisés. Je ne parviens plus à suivre la politique de la FIFA. C'est totalement incohérent."

Le CEO explique par ailleurs que la façon dont le Mondial a été attribué au Qatar et la situation dans ce pays ne sont pas de nature à l'inciter à se rendre sur place. Il a ajouté que l'Union belge de football avait voté contre l'attribution au Qatar. "Mais si la FIFA décide de tout de même y organiser le tournoi, je trouve alors que les Diables rouges doivent y aller"

La FIFA a interdit aux capitaines d'équipes prenant part à la Coupe du monde au Qatar de porter ce brassard coloré, en faveur de l'inclusion et contre les discriminations. "'Le foot rassemble', voilà le message repris sur le brassard. Qui peut être opposé à cela?", s'interroge M. Parys. "Poser un genou à terre et d'autres symboles contre la discrimination sont par contre autorisés. Je ne parviens plus à suivre la politique de la FIFA. C'est totalement incohérent." Le CEO explique par ailleurs que la façon dont le Mondial a été attribué au Qatar et la situation dans ce pays ne sont pas de nature à l'inciter à se rendre sur place. Il a ajouté que l'Union belge de football avait voté contre l'attribution au Qatar. "Mais si la FIFA décide de tout de même y organiser le tournoi, je trouve alors que les Diables rouges doivent y aller"