Dans l'industrie manufacturière, les chefs d'entreprise continuent de porter un jugement plus positif sur leur carnet de commandes total. Après avoir reculé le mois dernier, les prévisions de demande ont été revues à la hausse, note la BNB.

Quant au léger regain de confiance dans la construction, il repose quasi entièrement sur une utilisation accrue du matériel. Dans les services aux entreprises, les entrepreneurs continuent d'être hésitants. Ainsi, après une modeste remontée le mois dernier, l'indicateur est reparti à la baisse en septembre.

Dans le commerce, les chefs d'entreprise s'attendent encore à une diminution au cours des trois prochains mois, tant de la demande que des commandes auprès des fournisseurs.

Dans l'industrie manufacturière, les chefs d'entreprise continuent de porter un jugement plus positif sur leur carnet de commandes total. Après avoir reculé le mois dernier, les prévisions de demande ont été revues à la hausse, note la BNB. Quant au léger regain de confiance dans la construction, il repose quasi entièrement sur une utilisation accrue du matériel. Dans les services aux entreprises, les entrepreneurs continuent d'être hésitants. Ainsi, après une modeste remontée le mois dernier, l'indicateur est reparti à la baisse en septembre. Dans le commerce, les chefs d'entreprise s'attendent encore à une diminution au cours des trois prochains mois, tant de la demande que des commandes auprès des fournisseurs.