Après être descendue à -12,1 en novembre, la courbe synthétique globale est remontée à -8,4 en décembre. Elle se situait à -8,5 en octobre. Sa moyenne de long terme sur la période 1980-2020 est de -7,2.

La conjoncture s'est clairement raffermie dans les services aux entreprises ainsi que dans le commerce et, dans une moindre mesure, dans l'industrie manufacturière. "Tandis que l'évolution de l'indicateur dans ces deux secteurs est assez volatile de mois en mois, le climat des affaires dans l'industrie manufacturière se renforce de manière régulière et ininterrompue depuis le mois de juin", constate la Banque nationale de Belgique (BNB).

La construction est le seul secteur où la conjoncture ne s'est pas améliorée en décembre.

La courbe synthétique globale lissée, qui reflète la tendance conjoncturelle sous-jacente, continue de progresser, indique encore la BNB.

Après être descendue à -12,1 en novembre, la courbe synthétique globale est remontée à -8,4 en décembre. Elle se situait à -8,5 en octobre. Sa moyenne de long terme sur la période 1980-2020 est de -7,2. La conjoncture s'est clairement raffermie dans les services aux entreprises ainsi que dans le commerce et, dans une moindre mesure, dans l'industrie manufacturière. "Tandis que l'évolution de l'indicateur dans ces deux secteurs est assez volatile de mois en mois, le climat des affaires dans l'industrie manufacturière se renforce de manière régulière et ininterrompue depuis le mois de juin", constate la Banque nationale de Belgique (BNB). La construction est le seul secteur où la conjoncture ne s'est pas améliorée en décembre. La courbe synthétique globale lissée, qui reflète la tendance conjoncturelle sous-jacente, continue de progresser, indique encore la BNB.