La CNE reproche à Ryanair "d'importer le conflit du Portugal vers la Belgique" . "Nous ne pouvons pas accepter cette situation et nous demandons à nos membres de ne pas opérer sur ces vols ", explique le syndicat belge, tout en précisant qu'il "couvrira tout employé qui refusera de casser cette grève au Portugal".

La CNE demande aussi "urgemment" une conciliation devant la Commission paritaire.