L'entreprise, dont les sièges se trouvent à Hong Kong et en Allemagne, se laisse deux à trois ans pour mettre en place une "base solide" pour une croissance future. La réorganisation aura d'abord lieu au niveau de la direction, qui passera de treize à six personnes. Les réductions d'emplois dans l'administration devraient être terminées pour mi-2019.

L'entreprise, dont les sièges se trouvent à Hong Kong et en Allemagne, se laisse deux à trois ans pour mettre en place une "base solide" pour une croissance future. La réorganisation aura d'abord lieu au niveau de la direction, qui passera de treize à six personnes. Les réductions d'emplois dans l'administration devraient être terminées pour mi-2019.