"Ce n'est pas le moment le plus idéal pour des licenciements", reconnait M. Van Veen. Néanmoins, après consultation du comité d'entreprise, l'entreprise va continuer sa restructuration. Selon le directeur financier, un délai plus long provoquerait "de l'inquiétude et un manque de clarté" chez les salariés.

Le plan social est un peu plus étendu qu'initialement prévu. Concrètement, 180 fonctions de soutien que Jumbo veut externaliser, telles que l'administration du personnel et la gestion des comptes créditeurs, vont disparaître au siège social. Les travailleurs concernés sont priés de rejoindre les entreprises sous-traitantes désignées.

Pour le reste, ce seront principalement des fonctions de gestion qui disparaîtront. La chaîne de supermarchés prévoit encore qu'une quarantaine d'emplois seront perdus en raison du roulement naturel et qu'elle devra procéder à 80 licenciements. Selon l'entreprise, aucun emploi n'est par contre menacé en Belgique, où Jumbo dispose d'un bureau à Brasschaat, où travaillent 26 personnes. La chaîne néerlandaise a ouvert son premier supermarché en Belgique en 2019 et a pour ambition d'en ouvrir cent en Flandre d'ici cinq ans.

"Ce n'est pas le moment le plus idéal pour des licenciements", reconnait M. Van Veen. Néanmoins, après consultation du comité d'entreprise, l'entreprise va continuer sa restructuration. Selon le directeur financier, un délai plus long provoquerait "de l'inquiétude et un manque de clarté" chez les salariés. Le plan social est un peu plus étendu qu'initialement prévu. Concrètement, 180 fonctions de soutien que Jumbo veut externaliser, telles que l'administration du personnel et la gestion des comptes créditeurs, vont disparaître au siège social. Les travailleurs concernés sont priés de rejoindre les entreprises sous-traitantes désignées. Pour le reste, ce seront principalement des fonctions de gestion qui disparaîtront. La chaîne de supermarchés prévoit encore qu'une quarantaine d'emplois seront perdus en raison du roulement naturel et qu'elle devra procéder à 80 licenciements. Selon l'entreprise, aucun emploi n'est par contre menacé en Belgique, où Jumbo dispose d'un bureau à Brasschaat, où travaillent 26 personnes. La chaîne néerlandaise a ouvert son premier supermarché en Belgique en 2019 et a pour ambition d'en ouvrir cent en Flandre d'ici cinq ans.