D'après IDC, Huawei a vendu 54,2 millions de smartphones au 2e trimestre, soit 41% de plus qu'il y a un an. L'entreprise chinoise dépasse, de la sorte, Apple, qui reste bloqué à 41,3 millions d'iPhones écoulés. Elle reste toutefois très loin des 71,5 millions de téléphones vendus par Samsung.

Toujours d'après le cabinet spécialisé, Huawei jouit désormais d'une part de marché de 16%, contre respectivement 21% et 12% pour ses rivaux sud-coréen et américain. Les fabricants chinois gagnent en outre de l'influence et conquièrent des parts de marché supplémentaires non seulement en Chine mais aussi en Europe et en Afrique.

Ils peinent en revanche à percer aux Etats-Unis.