D'après la ministre, les entreprises créent davantage d'emplois grâce à la réduction des charges. Les cotisations de sécurité sociale de base des employeurs ont par exemple été diminuées de 32,4% à 25%. "La politique menée ces dernières années porte ses fruits", ajoute Maggie De Block. "Ces postes vacants sont pourvus, ce qui permet de faire augmenter le pouvoir d'achat et de contribuer davantage à la sécurité sociale."

Le taux d'emploi du groupe des 20 à 64 ans a par ailleurs atteint 70% "mais il y a encore du chemin à faire", poursuit-elle. "Les frais de salaires élevés posent toujours un souci aux entreprises belges, mais ils ne sont plus leur problème principal. Le plus gros problème, c'est de trouver des employés adéquats." La ministre rappelle que le nombre de postes vacants est à un maximum historique en Belgique, avec 147.700 offres d'emploi. "Il faut désormais arriver à remplir ces postes vacants", souligne la ministre.