Les sociétés prises sur le fait ont déboursé, en moyenne, plus de 64.000 euros pour couvrir les dommages et intérêts ainsi que l'achat de licences légales. Le total des six premiers mois de 2013 constitue une hausse de 10 pc par rapport à la même période de 2012, a poursuivi BSA.

Rien qu'en Belgique, le nombre d'entreprises suspectées d'utiliser des logiciels pirates a doublé, un logiciel sur quatre y étant installé sans autorisation légale, a ajouté l'association.

Selon cette dernière, enfin, le montant dû par les sociétés prises la main dans le sac a atteint 3,8 millions d'euros pour l'ensemble de l'Europe.

Les sociétés prises sur le fait ont déboursé, en moyenne, plus de 64.000 euros pour couvrir les dommages et intérêts ainsi que l'achat de licences légales. Le total des six premiers mois de 2013 constitue une hausse de 10 pc par rapport à la même période de 2012, a poursuivi BSA. Rien qu'en Belgique, le nombre d'entreprises suspectées d'utiliser des logiciels pirates a doublé, un logiciel sur quatre y étant installé sans autorisation légale, a ajouté l'association. Selon cette dernière, enfin, le montant dû par les sociétés prises la main dans le sac a atteint 3,8 millions d'euros pour l'ensemble de l'Europe.