Alyzia SAS va désormais entamer des négociations avec les compagnies aériennes et prendre les mesures nécessaires pour recruter du personnel, précise l'aéroport. L'entreprise débutera ses activités le 1er juillet, sous réserve de l'approbation de la DGTA (Direction générale du Transport aérien).

Brussels Airport va à présent organiser une procédure normale de sélection d'un nouveau 'handler' pour remplacer Swissport Belgium et lui octroyer une deuxième licence comme le prévoit la loi.

"Alyzia a pu démontrer dans son offre qu'il est capable de démarrer à très court terme et peut offrir les garanties nécessaires pour assurer des services d'assistance aux compagnies aériennes de manière sûre, correcte et qualitative", justifie l'aéroport bruxellois.

Le prestataire sera chargé de la manutention des bagages et l'assistance en piste. Il peut en outre également offrir des services d'assistance aux passagers (tels que l'enregistrement) et le nettoyage, détaille Brussels Airport.

L'entreprise française est présente dans les grands aéroports de l'Hexagone comme Paris, Bordeaux ou Lyon. Elle emploie plus de 3.000 personnes et a plus de 80 compagnies aériennes en portefeuille, dont plusieurs sont également actives à Zaventem.

Sa stratégie vise à développer davantage les activités à échelle internationale. Son arrivée, pour l'instant provisoire, à Bruxelles s'inscrit dans cette démarche. L'entreprise compte d'ailleurs profiter de l'expérience existante des membres du personnel de la société Swissport Belgium, indique l'aéroport.

Alyzia SAS va désormais entamer des négociations avec les compagnies aériennes et prendre les mesures nécessaires pour recruter du personnel, précise l'aéroport. L'entreprise débutera ses activités le 1er juillet, sous réserve de l'approbation de la DGTA (Direction générale du Transport aérien). Brussels Airport va à présent organiser une procédure normale de sélection d'un nouveau 'handler' pour remplacer Swissport Belgium et lui octroyer une deuxième licence comme le prévoit la loi. "Alyzia a pu démontrer dans son offre qu'il est capable de démarrer à très court terme et peut offrir les garanties nécessaires pour assurer des services d'assistance aux compagnies aériennes de manière sûre, correcte et qualitative", justifie l'aéroport bruxellois. Le prestataire sera chargé de la manutention des bagages et l'assistance en piste. Il peut en outre également offrir des services d'assistance aux passagers (tels que l'enregistrement) et le nettoyage, détaille Brussels Airport. L'entreprise française est présente dans les grands aéroports de l'Hexagone comme Paris, Bordeaux ou Lyon. Elle emploie plus de 3.000 personnes et a plus de 80 compagnies aériennes en portefeuille, dont plusieurs sont également actives à Zaventem. Sa stratégie vise à développer davantage les activités à échelle internationale. Son arrivée, pour l'instant provisoire, à Bruxelles s'inscrit dans cette démarche. L'entreprise compte d'ailleurs profiter de l'expérience existante des membres du personnel de la société Swissport Belgium, indique l'aéroport.