Remijsen aurait livré du fipronil à deux Néerlandais qui l'ont illégalement utilisé pour combattre les acariens dans des batteries de poulets destinés à la consommation humaine. Il s'agit du début d'un scandale sanitaire qui a frappé toute l'Europe. Une enquête judiciaire vise encore l'entreprise, qui fait l'objet de demandes de dédommagements s'élevant à plusieurs millions d'euros.

Remijsen aurait livré du fipronil à deux Néerlandais qui l'ont illégalement utilisé pour combattre les acariens dans des batteries de poulets destinés à la consommation humaine. Il s'agit du début d'un scandale sanitaire qui a frappé toute l'Europe. Une enquête judiciaire vise encore l'entreprise, qui fait l'objet de demandes de dédommagements s'élevant à plusieurs millions d'euros.