"Selon l'enquête, beaucoup de gens continuent de considérer le mois de janvier comme le rendez-vous du Salon de l'Auto. Ce le cas pour les passionnés de voitures mais aussi chez beaucoup de jeunes", explique le porte-parole de Traxio, Filip Rylant. "Cette annulation n'a pas d'impact pour 75% des sondés dans notre enquête. En revanche, c'est le cas pour 17% d'entre-eux avec une forte différence chez les jeunes (25%) et les séniors (5%). L'impact du coronavirus a aussi un impact sur les intentions d'achat (24%)".

L'impact de la crise du coronavirus sur les achats de voitures est plus importante que l'annulation du salon. 15% des gens reportent un achat, 4% envisagent d'acheter une voiture moins chère et 2% préfèrent acheter une voiture d'occasion plutôt qu'une neuve. L'impact du coronavirus sur les achats est aussi plus fort chez les jeunes de 18 à 24 ans (40%) et plus faible chez les 65 ans et plus (7%).

"Selon l'enquête, beaucoup de gens continuent de considérer le mois de janvier comme le rendez-vous du Salon de l'Auto. Ce le cas pour les passionnés de voitures mais aussi chez beaucoup de jeunes", explique le porte-parole de Traxio, Filip Rylant. "Cette annulation n'a pas d'impact pour 75% des sondés dans notre enquête. En revanche, c'est le cas pour 17% d'entre-eux avec une forte différence chez les jeunes (25%) et les séniors (5%). L'impact du coronavirus a aussi un impact sur les intentions d'achat (24%)". L'impact de la crise du coronavirus sur les achats de voitures est plus importante que l'annulation du salon. 15% des gens reportent un achat, 4% envisagent d'acheter une voiture moins chère et 2% préfèrent acheter une voiture d'occasion plutôt qu'une neuve. L'impact du coronavirus sur les achats est aussi plus fort chez les jeunes de 18 à 24 ans (40%) et plus faible chez les 65 ans et plus (7%).