À l'origine de cette hausse, une augmentation de 5,26% des heures prestées par les employés qui compense une légère baisse des heures prestées du côté des ouvriers (-0,73%).

Par rapport à la même période l'année précédente, le secteur de l'intérim est en hausse globale de 35,45%. Résultat d'une augmentation de 38,25% dans le segment des ouvriers et de 32,14% dans celui des employés. À noter qu'en mai 2020 un confinement strict était encore d'actualité en raison de la lutte contre la propagation du coronavirus.

Par rapport à 2019, soit avant la pandémie de Covid-19, l'activité intérimaire est en recul de 3,38%.

À l'origine de cette hausse, une augmentation de 5,26% des heures prestées par les employés qui compense une légère baisse des heures prestées du côté des ouvriers (-0,73%). Par rapport à la même période l'année précédente, le secteur de l'intérim est en hausse globale de 35,45%. Résultat d'une augmentation de 38,25% dans le segment des ouvriers et de 32,14% dans celui des employés. À noter qu'en mai 2020 un confinement strict était encore d'actualité en raison de la lutte contre la propagation du coronavirus. Par rapport à 2019, soit avant la pandémie de Covid-19, l'activité intérimaire est en recul de 3,38%.