"La reprise s'avère prometteuse dans tous les pays ce qui, pour le mois de juin, s'est traduit dans les cinémas ouverts par un taux de fréquentation moyen de 50% par rapport à la même période en 2019, une année pré-Covid record. En juillet, ce chiffre a même atteint une moyenne de 62 % des visiteurs de 2019", constate le groupe, qui exploite des complexes de cinémas au Benelux, en France, en Espagne, en Suisse, au Canada et aux Etats-Unis.

Les cinémas Kinepolis ont accueilli 2,2 millions de visiteurs au premier semestre 2021, soit 26,9% de la fréquentation au cours de la même période en 2020. Les produits totaux ont suivi la même tendance pour atteindre 36,8 millions d'euros (-67,3 %). L'ebitda du groupe est dans le rouge, de même que son résultat net au premier semestre, à -45,8 millions d'euros.

Kinepolis a pris des mesures pour préserver sa solidité financière et attend l'automne avec optimisme, la sortie de nombreux films "à succès", dont le nouveau James Bond, étant attendue dans les semaines qui viennent.

"La reprise s'avère prometteuse dans tous les pays ce qui, pour le mois de juin, s'est traduit dans les cinémas ouverts par un taux de fréquentation moyen de 50% par rapport à la même période en 2019, une année pré-Covid record. En juillet, ce chiffre a même atteint une moyenne de 62 % des visiteurs de 2019", constate le groupe, qui exploite des complexes de cinémas au Benelux, en France, en Espagne, en Suisse, au Canada et aux Etats-Unis. Les cinémas Kinepolis ont accueilli 2,2 millions de visiteurs au premier semestre 2021, soit 26,9% de la fréquentation au cours de la même période en 2020. Les produits totaux ont suivi la même tendance pour atteindre 36,8 millions d'euros (-67,3 %). L'ebitda du groupe est dans le rouge, de même que son résultat net au premier semestre, à -45,8 millions d'euros. Kinepolis a pris des mesures pour préserver sa solidité financière et attend l'automne avec optimisme, la sortie de nombreux films "à succès", dont le nouveau James Bond, étant attendue dans les semaines qui viennent.