Ce fonds doit intervenir financièrement dans des entreprises à créer ou existantes en province de Liège, notamment dans des secteurs industriels ou technologiques novateurs ou de services à fort potentiel de croissance. Il peut également accorder des prêts, souscrire à des emprunts, donner des garanties ou des cautionnements, exercer des mandats d'administrateur ou de gérant.

Le fonds est doté d'un capital de 50 millions d'euros, souscrit à parts égales par ArcelorMittal et Meusinvest. Au stade actuel, les 2 fondateurs n'ont toutefois libéré que 25% de leur apport, soit 6,250 millions chacun.

La présidence du FICI a été confiée à Bernard Dehut.

Ce fonds doit intervenir financièrement dans des entreprises à créer ou existantes en province de Liège, notamment dans des secteurs industriels ou technologiques novateurs ou de services à fort potentiel de croissance. Il peut également accorder des prêts, souscrire à des emprunts, donner des garanties ou des cautionnements, exercer des mandats d'administrateur ou de gérant. Le fonds est doté d'un capital de 50 millions d'euros, souscrit à parts égales par ArcelorMittal et Meusinvest. Au stade actuel, les 2 fondateurs n'ont toutefois libéré que 25% de leur apport, soit 6,250 millions chacun. La présidence du FICI a été confiée à Bernard Dehut.