Entre 2001 et 2008, le vieillissement du personnel des carrosseries s'est accéléré. Les catégories de jeunes ouvriers (15 à 39 ans) carrossiers ont vu leurs effectifs fondre dans des proportions parfois inquiétantes. Ainsi, les effectifs des 30-34 ans ont baissé de plus de 27% et celle des 15-24 ans de 19%. A contrario, les effectifs plus âgés et donc susceptibles de quitter la profession ces prochaines années, ont augmenté.

"La balance entre jeunes et travailleurs plus anciens est déséquilibrée. A terme cela posera un problème", a expliqué Louis Gentile, vice-président de Febelcar.

Beaucoup de jeunes qui suivent une formation ne vont pas jusqu'aù bout. "Beaucoup de jeunes n'ont pas la patience de suivre la formation qui est un long processus", a expliqué Eric Leyn, président de Febelcar.

Afin de susciter des vocations chez les jeunes, Febelcar a lancé un film de promotion sur la profession diffusé sur www.meetnicepeoplebyaccident.be et www.carrosserie.be et les réseaux sociaux.

Trends.be avec Belga

Entre 2001 et 2008, le vieillissement du personnel des carrosseries s'est accéléré. Les catégories de jeunes ouvriers (15 à 39 ans) carrossiers ont vu leurs effectifs fondre dans des proportions parfois inquiétantes. Ainsi, les effectifs des 30-34 ans ont baissé de plus de 27% et celle des 15-24 ans de 19%. A contrario, les effectifs plus âgés et donc susceptibles de quitter la profession ces prochaines années, ont augmenté. "La balance entre jeunes et travailleurs plus anciens est déséquilibrée. A terme cela posera un problème", a expliqué Louis Gentile, vice-président de Febelcar. Beaucoup de jeunes qui suivent une formation ne vont pas jusqu'aù bout. "Beaucoup de jeunes n'ont pas la patience de suivre la formation qui est un long processus", a expliqué Eric Leyn, président de Febelcar. Afin de susciter des vocations chez les jeunes, Febelcar a lancé un film de promotion sur la profession diffusé sur www.meetnicepeoplebyaccident.be et www.carrosserie.be et les réseaux sociaux. Trends.be avec Belga