"Ce plan ne concerne pas la Belgique", a affirmé vendredi Jan Meeuwens, secrétaire régional du SETCa. "La direction a la volonté de supprimer entre 1.200 et 1.400 emplois directs sur deux ans", a affirmé hier/jeudi à l'AFP Gérard Chameau, délégué central du syndicat CFDT d'IBM, qui compte plus de 9.700 salariés en France. Selon ce dernier, l'information aux élus du personnel se fera lors d'un comité central d'entreprise le 24 avril.

"Les mesures d'accompagnement ne sont pas encore définies", a-t-il ajouté. "Ce plan ne concerne pas directement la Belgique", a de son côté affirmé Jan Meeuwens (SETCa). "Bien sûr, étant donné le contexte de crise, on ne peut être absolument certain de l'avenir. Mais pour l'instant, aucun bruit ne circule chez nous", a ajouté le responsable du syndicat socialiste.

"Ce plan ne concerne pas la Belgique", a affirmé vendredi Jan Meeuwens, secrétaire régional du SETCa. "La direction a la volonté de supprimer entre 1.200 et 1.400 emplois directs sur deux ans", a affirmé hier/jeudi à l'AFP Gérard Chameau, délégué central du syndicat CFDT d'IBM, qui compte plus de 9.700 salariés en France. Selon ce dernier, l'information aux élus du personnel se fera lors d'un comité central d'entreprise le 24 avril. "Les mesures d'accompagnement ne sont pas encore définies", a-t-il ajouté. "Ce plan ne concerne pas directement la Belgique", a de son côté affirmé Jan Meeuwens (SETCa). "Bien sûr, étant donné le contexte de crise, on ne peut être absolument certain de l'avenir. Mais pour l'instant, aucun bruit ne circule chez nous", a ajouté le responsable du syndicat socialiste.