Les revenus 2015 devraient, eux, atteindre 270 millions d'euros, en hausse de 20% par rapport à l'année précédente. Quant aux ventes, elles devraient enregistrer des records "avec un carnet de commandes bien rempli qui atteint 330 millions d'euros à la fin du mois décembre 2015 pour le segment Protonthérapie et Autres Accélérateurs, en hausse de 30% par rapport à fin décembre 2014", a précisé IBA. L'entreprise a également signé 33 contrats de services et maintenance en Protonthérapie qui représentent des revenus de 575 millions d'euros sur les 10 à 15 prochaines années.

Dans ce contexte, et afin de mettre en oeuvre les commandes enregistrées en protonthérapie, IBA va recruter 400 ingénieurs et autres profils qualifiés (200 en Belgique et le reste réparti sur les États-Unis, l'Europe et l'Asie) pour des effectifs qui passeront de 1.200 à 1.600 personnes au cours des 12 prochains mois.

"Ces résultats préliminaires non-audités confirment le succès de la stratégie et de l'offre différenciée d'IBA en protonthérapie. IBA débute cette année 2016 en position de force et anticipe le maintien d'une forte croissance pour les années à venir", a commenté Olivier Legrain, CEO du groupe, cité dans un communiqué.

Les résultats financiers 2015 de la société néo-louvaniste seront publiés le 24 mars prochain.

Les revenus 2015 devraient, eux, atteindre 270 millions d'euros, en hausse de 20% par rapport à l'année précédente. Quant aux ventes, elles devraient enregistrer des records "avec un carnet de commandes bien rempli qui atteint 330 millions d'euros à la fin du mois décembre 2015 pour le segment Protonthérapie et Autres Accélérateurs, en hausse de 30% par rapport à fin décembre 2014", a précisé IBA. L'entreprise a également signé 33 contrats de services et maintenance en Protonthérapie qui représentent des revenus de 575 millions d'euros sur les 10 à 15 prochaines années. Dans ce contexte, et afin de mettre en oeuvre les commandes enregistrées en protonthérapie, IBA va recruter 400 ingénieurs et autres profils qualifiés (200 en Belgique et le reste réparti sur les États-Unis, l'Europe et l'Asie) pour des effectifs qui passeront de 1.200 à 1.600 personnes au cours des 12 prochains mois. "Ces résultats préliminaires non-audités confirment le succès de la stratégie et de l'offre différenciée d'IBA en protonthérapie. IBA débute cette année 2016 en position de force et anticipe le maintien d'une forte croissance pour les années à venir", a commenté Olivier Legrain, CEO du groupe, cité dans un communiqué. Les résultats financiers 2015 de la société néo-louvaniste seront publiés le 24 mars prochain.