Le président chinois Xi Jinping "a demandé qu'on fasse baisser la pression sur Huawei" mais rien n'a changé en ce qui concerne la 5G, a affirmé Peter Navarro sur la chaîne CNBC. L'administration américaine estime que Huawei collabore avec le gouvernement chinois et présente un risque de sécurité.

"Tout ce que nous avons fait c'est d'autoriser la vente à Huawei de puces de faible technicité, qui ne menacent pas la sécurité nationale", a affirmé M. Navarro.