Core Equity Holdings estime ne pas pouvoir mettre en place ses projets d'e-commerce tant que les franchisés réclament une part importante des bénéfices sur les ventes en ligne. La rupture des négociations est un coup dur pour le propriétaire Lion Capital, pointe De Telegraaf. Il s'agit en effet du troisième échec de reprise potentielle. Selon le quotidien, Hema serait en discussion avec d'autres acheteurs. Une introduction en Bourse serait également envisagée pour 2019.

Core Equity Holdings estime ne pas pouvoir mettre en place ses projets d'e-commerce tant que les franchisés réclament une part importante des bénéfices sur les ventes en ligne. La rupture des négociations est un coup dur pour le propriétaire Lion Capital, pointe De Telegraaf. Il s'agit en effet du troisième échec de reprise potentielle. Selon le quotidien, Hema serait en discussion avec d'autres acheteurs. Une introduction en Bourse serait également envisagée pour 2019.