Selon le journal, la tendance à la baisse de l'année dernière s'est déjà inversée. Un peu plus de 2.900 entreprises avaient alors été créées, une diminution de 12%.

"Le secteur de l'horeca est traditionnellement sensible aux faillites, mais en même temps c'est un secteur qui se relance assez rapidement après une crise", explique la ministre flamande de l'Économie Hilde Crevits (CD&V).

Selon le journal, la tendance à la baisse de l'année dernière s'est déjà inversée. Un peu plus de 2.900 entreprises avaient alors été créées, une diminution de 12%. "Le secteur de l'horeca est traditionnellement sensible aux faillites, mais en même temps c'est un secteur qui se relance assez rapidement après une crise", explique la ministre flamande de l'Économie Hilde Crevits (CD&V).