Mercredi à 13h00 est prévue une réunion de conciliation, face au blocage des discussions sur le renouvellement de la convention collective pour les 2.000 ouvriers des sites de Wavre, Rixensart et Gembloux.

Trouvant certaines propositions de la direction insuffisantes, notamment en matière d'amélioration du pouvoir d'achat, un arrêt de travail spontané avait été décidé lundi par le personnel ouvrier.

L'arrêt de travail s'est à présent transformé en une grève, qui continue et empêche toute activité de production sur les trois sites de GSK.

Trends.be avec Belga

Mercredi à 13h00 est prévue une réunion de conciliation, face au blocage des discussions sur le renouvellement de la convention collective pour les 2.000 ouvriers des sites de Wavre, Rixensart et Gembloux. Trouvant certaines propositions de la direction insuffisantes, notamment en matière d'amélioration du pouvoir d'achat, un arrêt de travail spontané avait été décidé lundi par le personnel ouvrier. L'arrêt de travail s'est à présent transformé en une grève, qui continue et empêche toute activité de production sur les trois sites de GSK. Trends.be avec Belga