Au total, ce sont 180.000 passagers qui seront affectés par ces annulations, a précisé Lufthansa dans un communiqué. Après deux jours de pause dimanche et lundi, le syndicat des pilotes Vereinigung Cockpit avait annoncé dimanche soir la reprise à partir de mardi du mouvement de grève entamé mercredi dernier, faute d'accord dans les négociations salariales.