Plusieurs mesures ont été prises lors de cette réunion: le transfert d'un directeur vers le groupe McCain, un blâme sera donné à l'équipe de management et une réunion est prévue en septembre pour la mise en place d'un plan de sécurité, avec caméras, au sein de l'entreprise en vue de lutter contre les vols et les incivilités.

Le personnel était parti en grève, mercredi matin, car des caméras avaient été placées à son insu dans un vestiaire.

Entretemps, la direction avait envoyé un communiqué présentant ses excuses au personnel.