"Certains sont furieux de ce qu'on est en train de faire ", déclare anonymement un employé de Google à l'AFP alors que le site américain The Intercept vient de révéler que le géant du Web serait en train de préparer le lancement d'une version censurée de son moteur de recherche à destination du territoire de l'Empire du Milieu. À en croire l'organe d'investigation qui a eu accès à des mémos confidentiels, le célèbre moteur de recherche filtrerait les sites censurés par les autorités chinoises et ne délivrerait aucun résultat si un utilisateur y entre des requêtes " sensibles ". Si The Inter...