Une comédie où les marques sont l'unique décor dans lequel sévit un Ronald McDonald transformé en clown tueur. Une pépite d'humour noir qui rappelle combien l'identité visuelle fait partie de notre environnement.

Jens Müller, directeur de création du studio de design Vista, à Düsseldorf, consacre un livre somme de 400 pages à ces enseignes qui nous gouvernent.

Logo Beginnings, publié chez Taschen (60 euros), passe en revue l'évolution de 6.000 logotypes apparus entre 1870 et 1940, du coquillage de le compagnie pétrolière Shell à la montagne étoilée des studios de cinéma Paramount en passant par la typographie élastique des vêtements de sport Spalding. L'auteur se penche aussi sur 10 études de cas en décortiquant le dessin de paon multicolore de la chaîne de télévision américaine NBC ou l'évolution du "O" emblématique d'Olivetti. Dès les années 1920, la marque italienne de machines à écrire faisait sienne la devise américaine: " Good design is good business". Un slogan formulé en d'autres termes par le designer Raymond Loewy qui disait que la laideur se vend mal. En sachant que le moche aussi peut faire recette.

10 cas d'études

et 6.000 identités graphiques sont étudiés dans "Logo Beginnings" publié en version multilingue (français, anglais, allemand) chez Taschen.

Une comédie où les marques sont l'unique décor dans lequel sévit un Ronald McDonald transformé en clown tueur. Une pépite d'humour noir qui rappelle combien l'identité visuelle fait partie de notre environnement. Jens Müller, directeur de création du studio de design Vista, à Düsseldorf, consacre un livre somme de 400 pages à ces enseignes qui nous gouvernent. Logo Beginnings, publié chez Taschen (60 euros), passe en revue l'évolution de 6.000 logotypes apparus entre 1870 et 1940, du coquillage de le compagnie pétrolière Shell à la montagne étoilée des studios de cinéma Paramount en passant par la typographie élastique des vêtements de sport Spalding. L'auteur se penche aussi sur 10 études de cas en décortiquant le dessin de paon multicolore de la chaîne de télévision américaine NBC ou l'évolution du "O" emblématique d'Olivetti. Dès les années 1920, la marque italienne de machines à écrire faisait sienne la devise américaine: " Good design is good business". Un slogan formulé en d'autres termes par le designer Raymond Loewy qui disait que la laideur se vend mal. En sachant que le moche aussi peut faire recette.