Basé à Transinne, le groupe Pierret n'est pas un inconnu des Gazelles. En 2011, sa filiale Pierret Distribution, qui est devenue entretemps Pierret Project, avait été couronnée ambassadrice dans la catégorie des moyennes entreprises. C'est à nouveau elle que l'on retrouve aujourd'hui à l'honneur. "Pierre Project est la filiale en charge des chantiers du groupe Pierret, détaille Daphnée Pierret, administratrice déléguée. Elle se consacre à la pose de châssis pour les chantiers publics ainsi que pour le compte d'entreprises générales de construction", et est active en Belgique mais également au Grand-Duché tout proche. En 2014, Pierret Project réalisait un chiffre d'affaires de 22 millions d'euros qui a grimpé à 36,7 millions en 2018. En termes d'emplois, l'effectif est passé de 49 à 64 équivalent temps plein. Pour sa part, le groupe Pierret affiche un CA de 75,5 millions (contre 50 en 2014) et emploie 420 collaborateurs.

Montée en gamme

Fondée à Jéhonville (Bertrix) en 1953 par Georges Pierret, grand-père de l'actuelle patronne et toujours bon pied bon oeil à 90 ans, l'entreprise est demeurée familiale. Au départ, la menuiserie travaillait seulement le bois. Dans les années 1970, elle fabrique le premier châssis en PVC en Wallonie puis oriente sa production dans ce créneau à la fois pour ses châssis, ses portes d'entrée et portes-fenêtres. Fer de lance du groupe, le PVC représente désormais 60% de la fabrication pour 30% à l'aluminium et 10% au bois.

Aujourd'hui, la production est répartie sur trois sites : Transinne (PVC), Bertrix (aluminium) et Malonne (bois). "Nous avons pour particularité de posséder nos propres lignes d'extrusion et de concevoir nous-mêmes nos gammes de profils, précise l'administratrice déléguée. Nous sommes donc à la fois extrudeurs et fabricants." Une maîtrise complète de la chaîne qui a permis au groupe de redéfinir sa stratégie en 2014 alors que le marché commençait à faiblir.

"Nous avons décidé de changer le standard de nos châssis et de passer de 70 mm à 88 mm d'épaisseur, poursuit-elle. Il s'agit d'une montée en gamme qui nous permet maintenant de proposer du triple vitrage en standard. Il est plus écologique et plus isolant. C'est un changement qui a nécessité d'investir dans un nouveau parc de machines et de former nos collaborateurs pour relever ce défi." Ce qu'ils ont fait avec succès comme en témoigne la progression évoquée plus haut. La pose de châssis représente 50% du résultat du groupe aujourd'hui piloté par Daphnée Pierret qui a été rejointe en janvier dernier par son frère Arnaud, qui s'occupe de gestion chez Pierret Project.

"Notre réussite a été rendue possible grâce aux collaborateurs ainsi qu'au trio qui gère la société au quotidien souligne-t-elle. A savoir, Jean-François Touillaux, directeur commercial, Alexandre Henry, directeur technique, et Patrick Vullo, directeur financier. Pour l'avenir, Pierret continue à innover dans l'isolation, la digitalisation de ses produits et l'entreprise veut le faire en s'engageant activement dans le durable. Elle le prouve en offrant une garantie totale de 20 ans sur toutes ses gammes."

Basé à Transinne, le groupe Pierret n'est pas un inconnu des Gazelles. En 2011, sa filiale Pierret Distribution, qui est devenue entretemps Pierret Project, avait été couronnée ambassadrice dans la catégorie des moyennes entreprises. C'est à nouveau elle que l'on retrouve aujourd'hui à l'honneur. "Pierre Project est la filiale en charge des chantiers du groupe Pierret, détaille Daphnée Pierret, administratrice déléguée. Elle se consacre à la pose de châssis pour les chantiers publics ainsi que pour le compte d'entreprises générales de construction", et est active en Belgique mais également au Grand-Duché tout proche. En 2014, Pierret Project réalisait un chiffre d'affaires de 22 millions d'euros qui a grimpé à 36,7 millions en 2018. En termes d'emplois, l'effectif est passé de 49 à 64 équivalent temps plein. Pour sa part, le groupe Pierret affiche un CA de 75,5 millions (contre 50 en 2014) et emploie 420 collaborateurs.Montée en gammeFondée à Jéhonville (Bertrix) en 1953 par Georges Pierret, grand-père de l'actuelle patronne et toujours bon pied bon oeil à 90 ans, l'entreprise est demeurée familiale. Au départ, la menuiserie travaillait seulement le bois. Dans les années 1970, elle fabrique le premier châssis en PVC en Wallonie puis oriente sa production dans ce créneau à la fois pour ses châssis, ses portes d'entrée et portes-fenêtres. Fer de lance du groupe, le PVC représente désormais 60% de la fabrication pour 30% à l'aluminium et 10% au bois.Aujourd'hui, la production est répartie sur trois sites : Transinne (PVC), Bertrix (aluminium) et Malonne (bois). "Nous avons pour particularité de posséder nos propres lignes d'extrusion et de concevoir nous-mêmes nos gammes de profils, précise l'administratrice déléguée. Nous sommes donc à la fois extrudeurs et fabricants." Une maîtrise complète de la chaîne qui a permis au groupe de redéfinir sa stratégie en 2014 alors que le marché commençait à faiblir."Nous avons décidé de changer le standard de nos châssis et de passer de 70 mm à 88 mm d'épaisseur, poursuit-elle. Il s'agit d'une montée en gamme qui nous permet maintenant de proposer du triple vitrage en standard. Il est plus écologique et plus isolant. C'est un changement qui a nécessité d'investir dans un nouveau parc de machines et de former nos collaborateurs pour relever ce défi." Ce qu'ils ont fait avec succès comme en témoigne la progression évoquée plus haut. La pose de châssis représente 50% du résultat du groupe aujourd'hui piloté par Daphnée Pierret qui a été rejointe en janvier dernier par son frère Arnaud, qui s'occupe de gestion chez Pierret Project."Notre réussite a été rendue possible grâce aux collaborateurs ainsi qu'au trio qui gère la société au quotidien souligne-t-elle. A savoir, Jean-François Touillaux, directeur commercial, Alexandre Henry, directeur technique, et Patrick Vullo, directeur financier. Pour l'avenir, Pierret continue à innover dans l'isolation, la digitalisation de ses produits et l'entreprise veut le faire en s'engageant activement dans le durable. Elle le prouve en offrant une garantie totale de 20 ans sur toutes ses gammes."