Cette autorisation est "notamment subordonnée à la cession d'une partie importante de l'activité mondiale de DuPont dans le secteur des pesticides, dont sa structure mondiale de recherche et développement", précise le gendarme de la concurrence de l'UE dans un communiqué.

Ce mariage américain survient dans un contexte de consolidation généralisé du secteur: le Chinois ChemChina projette de s'unir au Suisse Syngenta, tout comme l'Allemand Bayer avec l'Américain Monsanto.

La date butoir pour la décision de la Commission européenne sur la fusion ChemChina/Syngenta, qui ont eux aussi proposé des concessions à Bruxelles, est fixée au 12 avril. La fusion Bayer/Monsanto n'a pas encore été notifiée à la Commission européenne.

Cette autorisation est "notamment subordonnée à la cession d'une partie importante de l'activité mondiale de DuPont dans le secteur des pesticides, dont sa structure mondiale de recherche et développement", précise le gendarme de la concurrence de l'UE dans un communiqué.Ce mariage américain survient dans un contexte de consolidation généralisé du secteur: le Chinois ChemChina projette de s'unir au Suisse Syngenta, tout comme l'Allemand Bayer avec l'Américain Monsanto.La date butoir pour la décision de la Commission européenne sur la fusion ChemChina/Syngenta, qui ont eux aussi proposé des concessions à Bruxelles, est fixée au 12 avril. La fusion Bayer/Monsanto n'a pas encore été notifiée à la Commission européenne.