Le marché des produits "loisirs" (entertainment) continue de subir la crise et les perspectives demeurent sombres.

En Belgique, les 68 magasins Free Record Shop, qui occupaient 230 personnes, ont été déclarés en faillite en novembre par le tribunal de commerce d'Anvers. Un redémarrage des activités était espéré par l'arrivée potentielle de l'investisseur britannique Hilco Capital mais cela ne s'est finalement pas produit.

Le marché des produits "loisirs" (entertainment) continue de subir la crise et les perspectives demeurent sombres. En Belgique, les 68 magasins Free Record Shop, qui occupaient 230 personnes, ont été déclarés en faillite en novembre par le tribunal de commerce d'Anvers. Un redémarrage des activités était espéré par l'arrivée potentielle de l'investisseur britannique Hilco Capital mais cela ne s'est finalement pas produit.