Sur le marché à terme néerlandais, qui donne le ton en Europe, les prix ont atteint mardi à 16h34 98 euros le MWh, ce qui correspond à une hausse de 18%. Les cours ont même brièvement atteint 101 euros. En outre, un important terminal de GNL (gaz liquéfié) à Freeport, au Texas, a été le théâtre d'un incendie la semaine dernière. Ce terminal pourrait ne pas fonctionner à pleine capacité avant la fin 2022. Or, le gaz liquéfié américain est vu par les Européens comme une solution de rechange au gaz russe dont ils veulent se passer.

Sur le marché à terme néerlandais, qui donne le ton en Europe, les prix ont atteint mardi à 16h34 98 euros le MWh, ce qui correspond à une hausse de 18%. Les cours ont même brièvement atteint 101 euros. En outre, un important terminal de GNL (gaz liquéfié) à Freeport, au Texas, a été le théâtre d'un incendie la semaine dernière. Ce terminal pourrait ne pas fonctionner à pleine capacité avant la fin 2022. Or, le gaz liquéfié américain est vu par les Européens comme une solution de rechange au gaz russe dont ils veulent se passer.