Ce jour-là, ce n'est pourtant pas la fumette d'Elon Musk qui inquiète Morgan Stanley au sujet de Tesla. Mais les défections en rafale de cadres essentiels à l'entreprise. " Le départ de Dave Morton, chief accounting officer, ne peut être interprété positivement ", écrit Adam Jonas, analyste de la banque américaine, dans une note publiée à la date même de l'annonce, ...

Ce jour-là, ce n'est pourtant pas la fumette d'Elon Musk qui inquiète Morgan Stanley au sujet de Tesla. Mais les défections en rafale de cadres essentiels à l'entreprise. " Le départ de Dave Morton, chief accounting officer, ne peut être interprété positivement ", écrit Adam Jonas, analyste de la banque américaine, dans une note publiée à la date même de l'annonce, le 7 septembre. La cheffe des ressources humaines de Tesla, Gabrielle Toledano, a aussi fait savoir qu'elle ne reviendrait pas à son poste après une période d'absence. D'autres sont partis auparavant. La crainte de Morgan Stanley ? Que la prime dont bénéficie l'action Tesla disparaisse. Ce n'est pas encore le cas, " mais le point pourrait approcher ", poursuit la note. Le titre Tesla a en effet pris un coup avec ces départs, passant de 280 à 253 dollars le 7 septembre. Malgré d'énormes pertes, grâce à l'idée qu'elle parviendra à réinventer l'automobile avec ses modèles 100 % électriques, Tesla avait bénéficié jusqu'ici d'un cours phénoménal, jusqu'à 389 dollars, valorisant l'entreprise à plus de 50 milliards de dollars (48,7 milliards le 10 septembre dernier). Mieux que Ford ! Mais Elon Musk a usé la patience des actionnaires avec ses foucades, ses promesses de volume de production longtemps non tenues pour le Model 3, le dernier-né de la gamme. Il les a aussi ébranlés avec son tweet début août, annonçant la sortie de Tesla de la cote boursière (" funding secured ", avait-il écrit), avant d'y renoncer. La seule manière de remonter la pente serait de tenir sa dernière promesse : l'arrivée des bénéfices au troisième trimestre, donc la fin des pertes, et la démonstration que Tesla peut devenir une machine à cash. Rendez-vous fin octobre/début novembre.