Décidée par la Conférence des régulateurs du secteur des Communications électroniques (CRC) le 1er juillet 2011, l'ouverture du marché de la câblo-distribution fait l'objet d'une âpre résistance de la part des opérateurs (Nethys, Brutélé, SFR-Numéricable et Telenet).

Dans la décision qu'elle s'apprête à rendre, la Commission ne s'oppose pas aux nouveaux tarifs mais épinglent cependant quelques points problématiques, notamment l'avantage concurrentiel dont bénéficient les nouveaux entrants sur le marché pendant les deux premières années.

Selon Le Soir, plusieurs recours contre cette décision devraient rapidement être introduits.

Décidée par la Conférence des régulateurs du secteur des Communications électroniques (CRC) le 1er juillet 2011, l'ouverture du marché de la câblo-distribution fait l'objet d'une âpre résistance de la part des opérateurs (Nethys, Brutélé, SFR-Numéricable et Telenet). Dans la décision qu'elle s'apprête à rendre, la Commission ne s'oppose pas aux nouveaux tarifs mais épinglent cependant quelques points problématiques, notamment l'avantage concurrentiel dont bénéficient les nouveaux entrants sur le marché pendant les deux premières années. Selon Le Soir, plusieurs recours contre cette décision devraient rapidement être introduits.